Archive

Articles taggués ‘Facebook’

Timeline sur les pages Facebook : les 10 nouveautés à retenir

02/03/2012 Par : Jérémy un commentaire
La timeline (ou journal), était apparue sur les profils des membres Facebook il y a quelques mois. La voici désormais disponible sur les pages Facebook ! Cette mise à jour, encore facultative, deviendra effective (comprenez obligatoire) sur toutes les pages à compter du 30 mars prochain. Une nouveauté qui s’accompagne de nombreux changements. Voici les 10 plus importants d’entre eux.

1. Le mur disparait au profit de la timeline. Concrètement, les publications sont présentées différemment, sur deux colonnes, où elles peuvent être mises en avant sur toute la largeur du journal. Il est également possible de modifier leur date (et donc position dans le « journal »). En résumé, les contenus (vidéos et photos) sont davantage mis en avant (en particulier ceux voulus par les administrateurs, avec notamment les « moments-clés »), tout comme les « friend activity », à savoir les amis qui aiment la page, et leurs interactions sur cette dernière.

Les timelimes des pages Nespresso, Fanta et Coldplay

Les timelimes des pages Nespresso, Fanta et Coldplay

Album photos mis en avant sur la timeline de la page Peugeot

Album photos mis en avant sur la timeline de la page Peugeot

2. Les pages ont désormais une « couverture » en header de leur timeline. Il s’agit d’une image fixe, dont la dimension est de 850 x 315 px. Attention, son utilisation est encadrée par les CGU Facebook (cf capture ci-dessous). Vous l’aurez compris, ces deux premières nouveautés permettent d’avoir une approche beaucoup plus visuelle et « quali » des pages.

Restrictions utilisation de la couverture

Restrictions utilisation de la photo couverture

3. Ce qui était avant l’avatar devient une photo de profil, en format carré (180 x 180 px). Elle se positionne par dessus la couverture. C’est elle qui s’affichera dans le fil d’actualité des fans ou sur la fan box.

4. L’interface admin devient accessible directement en haut de la page (via le bouton « Administration »), et synthétise l’ensemble des données importantes : dernières notifications, fans de la page, statistiques…

Nouvelle interface admin, ici sur la page Harlan Coben France

Nouvelle interface admin, ici sur la page Harlan Coben France

5. Un onglet « Mentions J’aime » est créé et synthétise différentes informations : le nombre de fans, mais aussi d’autres infos/stats qui sont rendues publiques.

Mentions J'aime et statistiques publiques sur la page de Barack Obama

Mentions J'aime et statistiques publiques sur la page de Barack Obama

6. Nouvelle fonctionnalité « Message » : les internautes (fans ou non) peuvent désormais contacter les administrateurs des pages directement, en privé, comme sur les messageries des profils : intéressants pour contacter les admins de pages créées à l’initiative de fans par exemple, ou celles dont on ne connait pas les administrateurs pour mettre en place des partenariats… (vos fans pourront également vous contacter en « privé » : plutôt un bon point pour éviter les questions parfois « gênantes » directement sur le mur…).

Bouton "Message" sur la page Jules

Bouton "Message" sur la page Jules

7. Le bouton « J’aime » (pour rejoindre la communauté) est constamment visible sur la page, même en scrollant. Il est positionné en haut (complètement à droite sur les onglets).

Le bouton J'aime présent en haut à droite des onglets, même en scrollant - Ici sur la page Oasis Fun Page

Le bouton J'aime présent en haut à droite des onglets, même en scrollant - Ici sur la page Oasis Fun Page

8. Les onglets/applications sont désormais mis en évidence en haut, sous la couverture, via des boutons (image (111 x 74 px) +lien cliquable). 4 onglets sont visibles par défaut, 12 peuvent être présents au total, en comptant les applis natives de Facebook : photos, vidéos, nombre de personnes qui aiment la page…

Les onglets de la page La Redoute

Les onglets de la page La Redoute

9. Un autre changement important concerne la nouvelle largeur des applis/onglets : cette dernière passe en effet de 520 px à 810 px (il est toutefois possible de conserver (provisoirement ?) des applis au format 520). Ce format plus large permet d’avoir des contenus plus aéré, et une fois de plus, d’avoir une approche créative plus qualitative.

10. Point négatif : il n’est plus possible (provisoirement ?) d’avoir un onglet/appli d’atterrissage par défaut pour les non fans. En arrivant via l’url de la page, les internautes sont dirigés vers la timeline et non plus une landing page. Toutefois, les applis ont toujours leurs urls et ces dernières peuvent être communiquées à des « fans potentiels » et bien sûr utilisées dans les campagnes d’achat d’espaces.

Notons également que l’onglet « Infos » est requalifié en « A propos » et est lui aussi relooké sur deux colonnes. Enfin, il est désormais possible d’empêcher la publication automatique des messages postés sur le journal d’une page (et non les commentaires) en vue de les modérer, pour les publier (ou non) à posteriori (à l’image des commentaires sur un blog, mais, sans l’instantanéité de cette fonctionnalité, la génération d’interactions/échanges entre les fans est grandement limitée..).

Pages Facebook - Nouvelle fonctionnalité modération des publications

Pages Facebook - Nouvelle fonctionnalité modération des publications

En résumé et comme mentionné sur l’espace Facebook présentant ce nouveau format de page, une fois que vous vous serez adapté à ces nouveautés, elles vous simplifieront la gestion/animation/modération (« gérez tout en un seul clic »), allégeront la quantité d’informations présentes pour mieux valoriser vos contenus (« mettez en avant ce qui compte »), et vous offriront de nouvelles opportunités créatives : le brand content est plus que jamais de mise pour « se démarquer du reste » !

Pour en savoir plus sur ces nouveautés et leur mise en place, vous pouvez consulter les tutoriels créés pour l’occasion à l’adresse suivante : www.learnfacebookpages.com.

Enfin, cette liste n’est bien sûr pas exhaustive, et je vous invite donc à la compléter en relayant toute les autres nouveautés que vous avez pu noter ;)

Vivre ses rêves de sénior

06/10/2011 Par : Edouard Aucun commentaire
Mutac est une mutuelle spécialisée en prévoyance obsèques, quelle présence envisager sur les médias sociaux pour ce type d’annonceur ? Une problématique à laquelle nous avons répondu en partenariat avec Symaps.

Objectifs :

- Accroître la notoriété de Mutac
- Générer du trafic qualifié vers son site

Notre réflexion
Le sujet ne peut bien sûr pas être traité directement dans un blog ou sur une page Facebook… Nous avons rapidement souhaité dédramatiser ce type de souscription, pour se faire la meilleure des options était d’encapsuler ce projet responsable parmi d’autres projets à partir de 50 ans, Vivre mes rêves a vu le jour. Il s’agit d’un appel à projets pour les personnes de 50 ans et plus, le gagnant se verra attribuer 10 000 € pour sa réalisation.

Le dispositif

- Un blog et une page Facebook afin de couvrir le plus possible ces cibles
- Relations blogueurs, RP online
- Achat d’espaces sur Facebook (3,7 millions de personnes de 50 ans et plus ciblées en phase 1 pour l’appel à projets avec cette resctriction d’âge)

Nous sommes entrés il y a quelques jours dans la phase 2 avec l’ouverture des votes.
5 projets ont été retenus par notre jury présidé par le navigateur Marc Thiercelin, découvrez-les et votez pour le projet de votre choix !

Présence des séniors sur internet et sur les médias sociaux

Une aparté sur la présence des séniors sur internet. L’étude de TNS Sofres pour Notre temps cette année nous apprend que 11 millions de personnes de 50 ans et plus surfent sur internet, parmi eux 9,2 millions font leurs achats en ligne, représentant ainsi 48% des dépenses annuelles totales des Français sur le web et 37% des cyberacheteurs de l’Hexagone ! Si seulement 19% de français de 65 ans et plus utilisent internet régulièrement, ils sont plus d’un million à être inscrit sur Facebook. Plus de 5 millions de jeunes séniors (45 ans et plus) sont inscrits sur ce réseau en France. Enfin, en termes d’usage, ils sont 62% à utiliser Internet pour communiquer avec leurs amis et leurs proches…

Les premiers résultats

- Plus de 80 dossiers ont été déposés pour cette première édition,
- Blog & page Facebook ont généré à ce jour plus de 15 000 visiteurs uniques (budget média limité de 2 000 €)
- Près de 400 votes ont déjà été enregistrés…

Nous sommes à votre disposition pour échanger et vous accompagner dans la mise en place d’une stratégie gagnante comme celle-ci. Nous contacter

Boîte à idées de rentrée – Revue de web #9

14/09/2011 Par : Pauline Aucun commentaire
Notre revue de web fait à son tour sa rentrée. Focus sur les principales actualités autour des médias sociaux qui ont marqué ces derniers jours…
Bonne lecture !

Du côté de Facebook

Facebook lance son bouton « suscribe »
Jusqu’ici, il fallait être ami avec quelqu’un pour suivre ses activités… Changement de cap pour Facebook. Le réseau social a lancé hier un bouton «subscribe», qui permet de suivre directement les activités publiques de quelqu’un sans être ami avec lui. En clair, comme sur Twitter et Google+, alors que Facebook avait jusqu’ici misé sur des relations «symétriques» à double sens, «je t’ajoute, tu m’ajoutes». L’ajout de ce bouton n’est pas automatique pour éviter tout soulèvement populaire, il est basé sur le volontariat. Pour l’ajouter c’est par ici.

Le marketing participatif à la mode Carrefour
Le géant de la distribution propose à ses clients et consommateurs de participer à l’élaboration des produits de sa marque à travers une application Facebook : améliorer, élaborer ou suggérer des produits de la marque de Carrefour est aujourd’hui à la portée de tous !
Des idées ?

David Guetta sans limite

Le DJ français David Guetta, devenu incontournable sur la scène internationale, donne à ses fans Facebook la possibilité d’écouter, de télécharger, de partager son nouvel album « Nothing but the beat » via une application Facebook. L’album vous plaît ? Vous pouvez même l’acheter avec des Facebook Credits. Plus la peine de passer par des sites marchands, achetez directement via la page Facebook de votre artiste préféré…

Facebook se met à la musique ?
Des rumeurs concernant Facebook (toujours) affirment que le réseau social pourrait lancer son service de musique le 22 septembre, lors de la conférence f8 (conférence dédiée principalement aux développeurs). En effet, depuis quelques mois maintenant, un partenariat entre Facebook et Spotify est régulièrement évoqué. Mais il pourrait ne pas être le seul partenaire : MOG et Rdio pourraient également faire partie de l’aventure musicale Facebook. De quoi nous faire passer encore plus de temps sur Facebook ! Lire le dernier article sur Mashable à ce sujet.

Du côté de Twitter

Ils risquent 30 ans de prison pour un tweet
Un tweet informant d’une fausse attaque terroriste au Mexique a entraîné 26 accidents de voiture et un vent de panique. La fausse rumeur d’une attaque imminente armée dans des écoles avait été relayée sur Twitter par des anciens professeurs. Les deux personnes suspectées d’avoir diffusé cette fausse information encourent 30 ans de prison. Attention donc, un simple tweet peut entraîner de lourdes conséquences !

Twitter : succès et décryptage

Le site de micro blogging aurait dépassé la barre des 100 millions d’utilisateurs actifs dans le monde (est considéré comme actif, un utilisateur qui se connecte au moins une fois par mois). Ainsi, d’après des chiffres attribués à Google Analytics, Twitter.com enregistrerait plus de 400 millions de visiteurs uniques par mois.
Cependant, une étude Semiocast a recensé 263 millions de profils Twitter (inscrits avant le 1er mars 2011) dont 3,3 millions en France. On compte ainsi parmi ces utilisateurs actifs, 40% se contenteraient de suivre des comptes sans faire de publication. Chiffres détaillés à suivre sous peu dans une nouvelle bible dédiée à Twitter.

Et ailleurs…

Expérience du temps par Carte noire sur YouTube


Une expérience originale lancée par la marque Carte d’Or invite les internautes à prendre contrôle du temps. C’est vous qui décidez !


Seat invite ses clients à fonder une communauté participative : Seat Connected People.

Le constructeur automobile espagnol a décidé d’embrasser pleinement le web 2.0 en créant son propre réseau social : invitation à des échanges de conseils, expérience et avis entre utilisateurs de la marque hispanique. Le principe du site est simple : la plateforme permet d’entrer directement en contact avec d’autres possesseurs ou futurs acquéreurs d’un véhicule Seat via un système de messagerie instantanée reprenant celui de Facebook. Toutes les voitures Seat sont répertoriées sur le site, et indique les vendeurs et conseillers disponibles pour répondre aux questions.

Envolez-vous !

Vous avez toujours rêvé de vous envoler dans les airs mais la peur du vide vous a toujours retenu sur terre ? Google vous propose de vous envoler dans le ciel et de découvrir les merveilles de France depuis chez vous : choisissez votre ballon, et apprenez à le piloter. Prêt ? C’est parti pour une balade dans les airs. Envie de survoler le Mont Saint Michel et observer la baie ? C’est maintenant possible depuis son canapé ! Quelle destination vous a toujours fait rêver ?



Les médias communautaires influencent près de 50 % des décisions d’achat.

D’après une étude menée par Ipsos Mori pour le compte d’IBM réalisée en Allemagne, France, Grande-Bretagne et Italie le 5 septembre dernier , plus de la moitié des consommateurs consultent les réseaux sociaux pour décider d’acheter… ou pas.
De cette étude, on apprend également :
- qu’une personne sur quatre utilise ces réseaux pour conforter leurs décisions d’achat.
- 57% des sondés affirment qu’ils suivent une marque sur un réseau principalement pour recevoir des échantillons ou pour obtenir des bons de réduction.
- qu’une fois leur décision prise, 40 % des internautes achètent le produit en magasin.
- 51 % des sondés ont déjà utilisé leur smartphone lors d’un achat et 67 % considèrent important de pouvoir consulter et de passer commande depuis leur mobile.
Etude auprès de 4 000 personnes de 16 à 64 ans ayant accès à Internet
Et vous ?

Enfin, en bref

Et pour finir ce revue de web en beauté, coup coeur pour la nouvelle série à succès diffusé sur Canal+, bref, qui fait son buzz en cette rentrée 2011 sur les médias sociaux. Regardez cet épisode, histoire de vous rappeler qu’il ne faut pas trop traîner sur internet…



Killing Bono, ils voulaient être plus célèbres que U2 !

18/08/2011 Par : Edouard Aucun commentaire
Après une pause estivale, nous sommes de retour avec plein d’idées d’articles à vous livrer, au programme : nos réflexions, de nouveaux tutoriels, des découvertes et notre actualité. Commençons en douceur avec une sortie au cinéma et un concours encore ouvert.

Killing Bono ? Une comédie dramatique tirée du livre « I was bono’s doppelganger », reprenant l’histoire vraie de deux frères, les McCormick, qui rêvent de détrôner le groupe de rock mythique U2, crée par leurs amis d’enfance…

Dispositif :

- Stratégie de présence sur Facebook (onglet d’accueil et concours décrit ci-dessous),
- RP Online (blogs, forums et sites de fans),
- Campagne de recrutement (Facebook Ads et Google Adwords),
- Community Management Facebook, blogs, forums, Twitter.

Résultats (budget modeste et communication de fin juillet à fin août) :

- Près de 3 000 fans sur Facebook pour plus de
10 000 visiteurs uniques en 1 mois,
- Plus de 2 000 mentions « J’aime » et commentaires (une communauté très active développée en très peu de temps),
- Une vingtaine d’articles dans les blogs…

Le concours

Une mécanique simple mais efficace, chaque jour un extrait d’une chanson du groupe U2 à reconnaître, il faut être fan pour participer (un TAS est effectué parmi les bonnes réponses)… Le concours étant prolongé jusqu’à demain, tentez votre chance sur www.facebook.com/Killing-Bono-France

Des expériences de plus en plus riches sur Facebook – Revue de web # 8

08/06/2011 Par : Jérémy Aucun commentaire
Après quelques semaines de pause, nous reprenons notre marche en avant pour vous fournir les principales actus autour des médias sociaux de ces derniers jours… Bonne lecture !

Facebook et Twitter

Facebook et Spotify, une collaboration musicalement explosive !

Le réseau social Facebook serait sur le point d’offrir à ses utilisateurs un streaming musical en collaboration avec Spotify, en profitant d’une librairie de plus de 13 millions de titres. Le nouveau service « offrira la possibilité d’écouter de la musique en même temps que ses amis sur Facebook », selon Parmy Olsen, de Forbes, et « sera disponible dans tous les pays ou Spotify fonctionne, à l’exception des Etats-Unis. » Rendez-vous donc d’ici peu pour tester par vous même cette nouveauté !

Very Bad Trailer, le trailer interactif made by Facebook
Very Bad Trip révolutionne le trailer sur Facebook, avec son Very Bad Trailer, incrusté de boutons « Like » qui renvoient vers des liens de partage personnalisés sur les murs Facebook. Un détail qui fait toute la différence !
Lien vers l’appli : http://apps.facebook.com/verybadliketrailer/

Le CSA censure Facebook et Twitter
Le 21 mai dernier, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a interdit aux chaines de radio et de télévision françaises de nommer les réseaux sociaux vers lesquelles elles renvoyaient de plus en plus régulièrement le public lors de leurs émissions. Le CSA considère en effet que citer à l’antenne ces réseaux sociaux est assimilable de la publicité clandestine, selon l’article 9 du décret du 27 mars 1992. La France est, pour l’instant, le seul pays au monde à subir ces restrictions…

TF1 rend sa VOD « sociale » grâce à Facebook
Lors d’une conférence de presse chez TF1, la comédienne Florence Foresti a annoncé avec Tristan du Laz, directeur général de TF1 Vision, le lancement de la première expérience de « Social VOD » (la Video On Demand sociale). Le spectacle est disponible depuis ce mardi 7 juin sur Facebook, pour 3,99€, ou 60 crédits Facebook (à voir sur http://apps.facebook.com/foresti_en_vod/). Cette application permettera aux internautes qui loueront des contenus vidéos de TF1 Vision, de les commenter, partager et de les offrir sur le réseau social. Julien Codorniou, directeur des partenariats France et Benelux de Facebook, confie avoir été approché par d’autres chaînes pour des experiences similaires… Nul doute que ce genre de service devrait se multiplier à l’avenir !

La reconnaissance des visages dans les photos bientôt appliquée aux profils Facebook français

Twitter, les chiffres clés
Une infographie, réalisée par BuySellAds nous présente les chiffres clés de Twitter. Parmi les plus importants, on apprend que 177 millions de tweets sont rédigés chaque jour (dont 71% sombrent dans l’oubli…), une hausse de 182% de son utilisation mobile et que 83% des plus grandes entreprises européennes ont un compte Twitter. Le petit oiseau bleu n’en finit pas de grossir !

Twitter reprend la main sur les photos et les vidéos
Twitter a annoncé la semaine dernière qu’un nouveau service permettant de gérer lincrustation de photos et de vidéos accompagnant les messages était en cours en développement. Jusqu’ici, la société avait externalisé cette option vers des sites tels Yfrogs ou Twitpic. «Des millions de personnes partagent des photos tous les jours. Nous allons rendre cela de plus en plus facile», a indiqué Dick Costolo, PDG de Twitter.

Du côté des contenus vidéo…

Perrier innove avec sa vidéo évolutive Youtube
Perrier lance un nouveau concept sur YouTube : la première vidéo qui évolue en fonction du nombre de vue. Le « Club Perrier » fonctionne comme un thermomètre, avec 7 degrès différents, correspondant à 7 vidéos différentes. La même scène est reprise dans chaque vidéo en en modifiant les aspects « hot » : « Plus il y a de vues, plus c’est chaud ». Avec plus de 140 000 vues, 2 des 6 vidéos ont été « débloquées ». A vous maintenant de faire monter la température : http://www.youtube.com/perrier

Mais aussi…

- La vidéo « Grandma got a Facebook » (du dessin animé Your favorite Martian), fait le buzz depuis une semaine avec déjà plus de 6 millions de vues ! L’histoire d’un ado dépité qui fait une chanson après s’être rendu compte que sa grand-mère draguait ses amis sur Facebook…
- Le Top 5 des vidéos Youtube du mois de Mai les plus partagées

Et pour finir, dans la rubrique insolite…
Un compte Facebook créé pour un fœtus… : encore mieux qu’un album photo de naissance, voici maintenant le compte Facebook avant naissance, pour des parents qui aiment partager les moindres infos sur leur futur bambin ! Marriah Greene, bienvenue dans le monde du 2.0 !

Élaborer une présence efficace sur Facebook

07/01/2011 Par : Edouard 9 commentaires

Internet Marketing 2011

Le guide de l’EBG 2011 vient de paraître et nous y avons contribué à hauteur de 2 articles théoriques.

Après la publicité sur Facebook repris par la page officielle de la régie en France, nous vous proposons ce second article dédié à la présence globale des marques sur Facebook, différences et complémentarités entre les pages, les groupes, les profils…

Si ce n’est déjà fait, tentez de gagner votre exemplaire de l’EBG sur notre page Facebook.

Introduction

Fondé en 2004, l’accès à Facebook est alors réservé aux étudiants d’Harvard, puis s’ouvre peu à peu aux autres universités américaines. En septembre 2006 le site est ouvert à tous (13+), les développeurs puis les annonceurs se ruent alors sur ce carrefour d’audience à la croissance exponentielle. Les groupes voient le jour avant que les pages de marques (ou encore « fan pages ») soient créées afin d’offrir aux marques, entreprises et personnalités publiques une présence plus officielle. Récemment les pages communautés sont lancées… Autant de supports en complément des profils standards avec lesquels il faut établir une stratégie de présence pérenne…
Nous abordons dans les prochaines lignes les différences entre ces supports, vous présentons les outils exploitables et les complémentarités envisageables.

1/ Les profils de membres standards

Un profil Facebook sert principalement à communiquer avec ses amis, à garder ou à renouer contact (amis d’enfance, école…) et à partager des contenus (articles, photos, vidéos principalement). Différentes applications : quizz, jeux, interactions avec les contenus issus de sites d’informations ou l’exploitation des photos de ses amis par exemple, permettent de rendre l’utilisation du service plus ludique au quotidien.

Un exemple de profil standard

Un exemple de profil standard


a) Utilisation courante des profils standards par les marques : une erreur ?

De nombreux annonceurs, par manque d’information ou en raison de l’inexistence des pages au moment de la création, utilisent un profil standard. Plusieurs freins majeurs limitent leur exploitation pérenne :

- Facebook ne souhaite pas que l’usage de ces profils soit détourné, les utilisateurs doivent être authentiques (nom, prénom, date de naissance), un profil peut être supprimé s’il porte par exemple le nom de votre animal de compagnie ou de votre entreprise… Depuis quelques mois, un robot analyse la véracité des noms et prénoms utilisés, vous ne pouvez pas créer un profil au nom de « Super Marketeur » par exemple.
- La relation instaurée entre une marque et ses fans peut être jugée intrusive lorsque cette marque se présente (en son nom seul) comme « ami ».
- Enfin, le plafond d’amis est de 5000 et surtout, il est impossible d’intégrer des onglets personnalisés pour présenter vos offres et actualités…

b) Comment envisager l’utilisation d’un profil par une entreprise

Pouvoir apporter des réponses plus personnalisées en commentaire d’une publication, donner un visage humain aux réponses, et envoyer un message personnel, nécessite l’usage d’un profil standard complémentaire à une page. A quel nom ? Parce que ce profil doit survivre à l’évolution des effectifs et qu’un responsable marketing/communication ne souhaite pas nécessairement avoir des milliers d’amis/clients sur son profil personnel, le plus simple est d’utiliser au choix, le nom du fondateur de l’entreprise ou du responsable du service client (voire les deux). Dans le cas du nom du responsable du service client, il est assez fréquent que ce nom (dérivé parfois d’un nom réel d’un salarié) soit fictif mais du moins toujours pérenne…

2/ Les groupes

Pour créer un groupe : http://www.facebook.com/groups/create.php

Un exemple de groupe : celui de l'INSEEC

Un exemple de groupe : celui de l'INSEEC

Ces groupes sont principalement utilisés pour soutenir une cause, lancer des pétitions virtuelles, fédérer des consommateurs au sein d’une requête groupée, gérer des boîtes à idée…

Les membres d’un groupe peuvent poster un message sur le mur du groupe, et en tant qu’administrateur vous pouvez envoyer un message à l’ensemble des membres (qui apparaîtra dans leur boîte de réception Facebook). Si le nombre de membres n’est pas limité, le nombre de messages que vous pouvez envoyer est cependant de 5000 maximum. Les administrateurs des groupes sont visibles et peuvent donc être contactés personnellement.
Un groupe peut être privé, dans ce cas il faut y appartenir pour avoir accès aux contenus et pouvoir y poster un message. L’administrateur peut en refuser l’accès aux membres qui ne répondent pas à ses critères de sélection s’il filtre avec attention ces demandes.

a) Les inconvénients/limites

- Les publications de l’administrateur ont autant de valeur que celles des membres sur le mur, aucun paramètre ne permet de n’afficher que les publications des administrateurs. Une option permet en revanche de ne laisser la possibilité qu’aux administrateurs d’écrire sur le mur, ce qui va à l’opposé de l’échange attendu qui nourrit ces groupes…
- Ni onglet personnalisé ni application ne peuvent y être intégrés,
- Pas de dépôt d’url Facebook possible,
- Il faut en général relancer sans cesse les conversations qui ont tendance à exister pendant une période courte et à vivoter ensuite,
- Limite dans l’envoi des messages comme précisé plus haut,
- Et SURTOUT, le fil d’actualité en page d’accueil n’inclut plus les nouveaux statuts des administrateurs de ces groupes. Seules les invitations à rejoindre le groupe et les commentaires via la mention « mon ami écrit sur le mur de… », permettent au groupe de se développer.

b) Les opportunités

La plus évidente pour une entreprise réside dans la création d’un groupe privé d’entreprise, à même de faciliter les échanges entre ses salariés et éventuellement quelques clients. Ces groupes peuvent aussi servir d’accompagnement dans le lancement d’un nouveau produit par exemple (pour économiser en frais de services clients et après-vente, techniciens de l’entreprise et utilisateurs initiés peuvent apporter des réponses rapides aux demandes). Enfin, une opportunité et pas des moindres, consiste à créer un groupe en cas de crise, en préemptant un groupe qui a des chances de voir le jour, soyez réactif afin de canaliser les plaintes et critiques…

3/ Les pages de marques

Pour créer une page de marque : http://www.facebook.com/pages/create.php

Ces pages sont vouées à promouvoir des entreprises, marques, produits, ou encore des personnalités.

Les points importants :

- A l’instar des groupes, pas de limites de fans (de personnes qui « aiment »),
- Les pages Facebook sont par nature visibles de tous (y compris des non membres, pas de pages privées),
- Les administrateurs des pages n’apparaissent pas et ne peuvent donc être sollicités personnellement,
- Chaque nouveau statut (à l’instar des profils d’utilisateurs) est affiché sur les pages d’accueil des fans et vous pouvez envoyer une mise à jour aux fans (notification « mises à jour » en page d’accueil),
- Chaque nouveau statut est géolocalisable : il est en effet possible de choisir l’étendue de la publication (pays/villes et langues)

L'interface de géolocalisation

L'interface de géolocalisation


- Possibilité de déposer une url www.facebook.com/username, à partir de 25 fans (non modifiable par la suite),
- Accès à des statistiques (affichages, nombre de visites uniques, nombre de lectures des vidéos, composition sociodémo, fans désinscrits, nombre de fans ayant masqué les publications de leur fil d’actualité, nombre d’impressions des publications…).

a) Au commencement

Outre la réflexion sur le nom même de cette page, le problème le plus fréquemment rencontré reste la préexistence de nombreuses autres pages non officielles… Sachez que vous pouvez demander la migration des fans de ces pages (comptant plus de 500 fans) vers votre page qui doit être officialisée auprès de votre chargé de clientèle Facebook ou auprès d’une agence spécialisée.

b) Les articles et autres onglets génériques

Un exemple d'article sur la page officielle Guerlain

Un exemple d'article sur la page officielle Guerlain

L’onglet « Articles » vous laisse la possibilité de rédiger un post semblable à un post de blog et est probablement la fonction générique (disponible automatiquement sur les pages) la moins utilisée. Pourtant cet onglet « articles » permet de proposer des informations à vos fans de manière structurée et pérenne, avec un langage HTML basique, la mise en page est sommaire mais suffisante. Ces articles permettent à un nouveau fan d’avoir accès facilement aux contenus essentiels (difficile de l’imaginer parcourir toutes les publications de votre page). Par ailleurs, les fonctions « partager » et « commentaire » renforce son usage viral.

L’onglet « Discussions » s’apparente à un forum, charge à vous d’initier certaines conversations, de canaliser les critiques qui peuvent être formulées pour mieux y répondre et de veiller/anticiper pour garder un certain contrôle.

Photos et vidéos : essentiel de nourrir ces onglets, chaque nouveau contenu pouvant générer interactions et donc viralité. Pour les vidéos, si vous avez une chaîne vidéo YouTube, intéressez-vous à la YouTube Box : http://tinyurl.com/YouTube-Box.

c) Onglets personnalisés

Les onglets personnalisés vous permettent à l’aide du langage FBML (Facebook Markup Language) d’intégrer à votre page de véritables pages web, des questionnaires voire des mini sites (en flash notamment). La première étape consiste à ajouter l’application FBML à votre page : http://tinyurl.com/API-FBML. Vous pouvez réserver certains contenus de ces onglets aux fans et ainsi inciter les visiteurs de votre page à en devenir fan. La largeur est désormais de 520px (contre 760px jusqu’en août 2010).

Un onglet concours dont le contenu est réservé aux fans

Un onglet concours dont le contenu est réservé aux fans

d) L’importance d’un formulaire

Votre page Facebook est un canal de communication parmi les autres, le recueil d’email opt in et de données de qualification sont possibles depuis Facebook. Ne vous en privez pas ! Le plus simple étant l’intégration en dur d’un formulaire en PHP lié à une base SQL.
Certains de vos fans seront moins réactifs et attentifs à vos publications, multipliez vos chances de construire une relation durable, quelque soit le canal de communication…

Formulaire d'inscription pour une newsletter

Formulaire d'inscription pour une newsletter

e) Les applications sociales

Ces applications avec autorisation d’accès aux données privées connaissent des résultats très variés. Elles permettent de récupérer automatiquement les données primaires (nom, prénom, email, qui ne sont donc plus à saisir par l’utilisateur de l’application). L’autre avantage incontestable de ce type d’application consiste à pouvoir traquer par id utilisateur certaines actions dont les recommandations aux amis. De pouvoir ainsi proposer aux participants d’un jeu, de multiplier leurs chances, sur la base des recommandations de page effectuées auprès de leurs amis. Elles permettent également de gérer les crédits Facebook (pas de focus sur ces derniers dans cet article par manque de place), d’obtenir parfois des expériences vraiment inédites et personnalisées.

Mariage minute

Pour autant, gardez à l’esprit que de plus en plus d’utilisateurs font preuve de résistance à autoriser un accès aux données privées de leurs profils. Ces applications sont idéales dans le cas d’expériences ludiques, immersives et où la dotation est réellement motivante.

f) L’intégration de boutiques

Une grande tendance en cours consiste à intégrer une mini boutique sur Facebook. Après une déportalisation des contenus, nous pourrions assister à une déportalisation des achats avec l’essor de la monnaie/crédits Facebook (successeur de Paypal ?) et la plupart des fonctions de paiement courantes pouvant être proposées sur la plateforme.

g) Outils pour promouvoir cette page
http://developers.facebook.com/plugins

Bon nombre d’extensions, de widgets, peuvent être intégrés à votre site et/ou blog. Les boutons « J’aime », la Fan Box (aperçu de vos fans et lien direct pour dire « J’aime ») ou encore la Live Stream Box (Fan Box + flux des publications) sont autant d’outils efficaces pour promouvoir votre page et donner un aperçu de votre communauté. Par ailleurs, Facebook Connect est devenu incontournable dans la délégation d’authentification avec plus de 100 000 sites l’ayant déjà intégré dans le monde. N’oubliez pas en préambule d’ajouter un lien vers votre page directement en signature de vos emails…

h) Autres conseils

- Cet article n’a pas pour objet de vous parler d’animation, de contenus. pour autant, afin d’optimiser votre temps, intéressez-vous aux clients permettant de publier des contenus sur plusieurs pages, sur vos pages Facebook et profils Twitter : Tweetdeck, Seesmic pour ne citer qu’eux.
- La synchronisation entre votre compte Twitter et votre page Facebook est une question de goût, de temps (encore une fois). Personnellement, je la déconseille, en cela que la limite de caractères pour un statut de page Facebook est de 420 contre 140 pour Twitter. Publications donc tronquées (de Facebook vers Twitter) et surtout consommation de l’information et usages différents.

4/ Les pages communautés

Pour créer une page communauté : http://www.facebook.com/pages/create.php

La page communauté du centre d'intérêt "Internet marketing"

Les dernières arrivées… En phase bêta, elles sont conçues autour de sujets (activité, rubrique, cause, expérience) et ont vocation à devenir de véritables wikis. Elles agrègent actuellement des contenus en provenance de Wikipedia et de profils qui publient autour d’un sujet mais devraient rapidement faire appel à la contribution de leurs membres pour les enrichir (et ne plus être sous la main d’un ou de quelques administrateurs). Enfin, contrairement aux pages officielles, elles ne publient pas d’actualités dans votre fil d’actualité.

Conclusion

Si une complémentarité page + profil standard (voire page + profil + groupe) peut se justifier, soyez pragmatique, chaque nouveau support peut nécessiter un investissement temps plus important qu’il n’y paraît au premier abord. Une page de marque animée et optimisée (onglets) doit être votre priorité. Par ailleurs, privilégiez l’usage d’une seule page, avec un territoire éditorial défini. Une segmentation par thématique est à éviter (à la différence d’une stratégie sur Twitter), en cela que l’effet de volume d’une communauté est primordial : un certain algorithme existe en page d’accueil utilisateur, plus vous aurez d’interactions sur vos publications, plus celles-ci resteront longtemps en « fil à la une », seront vues, généreront des impressions, de la viralité…

Enfin, la présence des marques sur le site pourrait passer de plus en plus par de la diffusion d’événements live avec l’arrivée de l’application Facebook Live en partenariat avec LiveStream mais aussi par des communications géolocalisées avec Facebook Places.
Une nouvelle source d’expériences envisageables avec vos publics…

Vélib’ sur Facebook – Lancement d’un concours produits dérivés

01/01/2011 Par : Edouard Aucun commentaire
Nous avons lancé en septembre 2010 la page officielle de Vélib’ pour le compte de La Mairie de Paris, en partenariat avec l’agence LongTail Value. Plusieurs onglets ont été implémentés afin d’accueillir les fans, présenter les valeurs (l’écoliberté), les offres tarifaires…


Facebook-Velib-Accueil

Comme beaucoup de marques qui ont tardé à se lancer sur Facebook, de nombreux fans avaient créé des pages et groupes pour pallier à une absence officielle. La première action consiste en pareil cas à demander à son chargé de clientèle Facebook la migration des fans fédérés sur ces pages non officielles vers la page officielle (possible à partir de 500 fans et exclusivement pour les pages). Le conseil porte ensuite sur l’animation, le suivi des statistiques afin d’optimiser le développement de la communauté.

A l’occasion du lancement des produits dérivés, un concours est mis en place, accessible uniquement aux fans (un écran d’accueil avise les non fans et les invite à cliquer sur « J’aime »). Une première opération accompagnée d’une campagne publicitaire sur le site et médiatisée sur les supports de communication de La Mairie de Paris dont le blog Vélib’, qui va nous permettre de recruter plus massivement de nouveaux fans.

Facebook-Velib-Concours

Ci-dessous le catalogue interactif pour découvrir ces produits dérivés :)

Suis-je un bon marketeur ?

01/01/2011 Par : Edouard Aucun commentaire

LOGO PJMS AVEC BL(NOIR)


Spécialiste du marketing direct, PagesJaunes Marketing Services a lancé le jeu en ligne “Suis-je-un-bon-marketeur ?”, qui permet à chaque participant d’évaluer ses connaissances en marketing direct et de défier son réseau en invitant ses contacts. L’objectif pour les joueurs est simple: obtenir le meilleur score en répondant le plus rapidement possible aux questions, tout en évitant de recourir aux “jokers” et en s’inspirant des conseils disponibles sur le site PagesJaunes Marketing Services. À la clé : la possibilité de gagner un iPhone 3GS.

CPC-Facebook-Marketing

Un dispositif sur Facebook, en partenariat avec Long Tail Value

Objectifs : médiatiser le jeu et recruter des membres captifs (Responsables marketing, DG, cadres décisionnaires pour les campagnes d’emailing notamment).

Outre un lien vers cette page depuis le site dédié, deux leviers principaux de recrutement de contacts ont été activés (membre invités à visiter la page Facebook, à devenir fans puis dans un second temps à jouer sur le site officiel) :

- CPC sur Facebook (près de 150 000 contacts qualifiés, cf. ci-contre la cible approximative sur la base de quelques mots clés, figurant dans l’onglet « infos » des membres du réseau)
- et recommandations de la page auprès des membres de groupes et fans de pages marketing et univers afférents.

Une mécanique complémentaire a été mise en place pour affirmer l’expertise de PJMS et créer une vraie communauté marketing : outre une reprise de quelques questions du jeu sur la page (pour inciter à jouer ou à rejouer), une vraie revue de marketing est proposée aux fans. Une fréquence importante de contact est donc possible avec des publications quotidiennes combinant cette revue et contenus relatifs au jeu et à PJMS.


PJMS - Onglet Facebook

Fermeture imminente de Facebook

20/12/2010 Par : Edouard 10 commentaires

C’est officiel, après des mois pendant lesquels les rumeurs se multipliaient, en raison des critiques croissantes relatives à la protection des données privées de ses membres, des procès lancés par plusieurs associations de consommateurs et des coûts faramineux de bande passante, Facebook vient d’annoncer une fermeture provisoire du site.

Fermeture imminente de Facebook

Le fondateur Mark Zuckerberg explique qu’il étudie toute opportunité solide afin de pérenniser le service notamment : une décentralisation des données utilisateurs qui en garderaient le contrôle (modèle comparable à Diaspora) et des formules d’abonnement payantes sont évoquées.

PANIQUE ! Vous allez devoir tirer un trait sur de nombreuses habitudes et addictions :

- Informer la planète entière de vos activités (parfois) futiles et personnelles,
- Fêter les anniversaires de vos amis exclusivement sur Facebook, en ne comptant bien sûr que sur l’alerte en page d’accueil du site. Retour au bon vieux téléphone, au SMS au minimum et surtout à une organisation hors pair…
- Draguer sur Facebook c’est terminé, économisez et réinscrivez-vous sur Meetic…
- Partager vos photos de vacances voire de mariage, de manière quasi universelle en prenant le risque d’en informer ceux que vous aviez « oublié » d’inviter,
- Scruter ce que font vos ex, cet espionnage un peu malsain, révolu aussi…

RASSUREZ-VOUS, non Facebook ne va pas fermer et les chiffres parlent d’eux mêmes : près de 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2010, 500 millions d’inscrits, 700 000 nouveaux comptes tous les jours et de nombreux projets qui pourraient déstabiliser de nombreux acteurs : le lancement de Titan notamment, le « Gmail killer » de Facebook, va faire du bruit…

Time-MarkZuckerbergLe Time vient de trancher : Mark Zuckerberg (son fondateur controversé) est la personnalité de l’année. « The Connector » a réussi à fédérer un douzième de la planète et change durablement nos modes de communication ET de consommation.

Toute l’équipe d’Athomedia vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année sur Facebook mais aussi, et surtout, dans la vraie vie !

PS 1 : tentez de remporter un exemplaire de l’édition 2011 du guide de l’EBG sur notre page Facebook

PS 2 : et pour première résolution de 2011, abonnez-vous à ce blog (en haut à gauche) pour mieux saisir les enjeux et tendances des médias sociaux.

Préférez le fait-main pour Noël !

13/12/2010 Par : Anne-Sophie Aucun commentaire
Le fait-main est aujourd’hui une tendance de fond qui exprime clairement l’envie des français de consommer différemment. Il existe de nombreux sites spécialisés dans le « Do it yourself » comme Siandso.com, qui permettent de vendre et d’acheter des produits faits-main et des créations uniques.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, nous organisons pour Siandso (justement) un jeu concours avec à la clé « un an de shopping ». Chaque semaine, un quiz à thématique est proposé sur la page Facebook. Après les thèmes « enfants » et « couture », nous vous invitons à répondre jusqu’à jeudi à un quiz bijoux directement sur ce widget. Chers blogueurs, vous pouvez vous l’approprier en récupérant le script ici.

Bonne chance !